La FIT octroie CHF 100’000 à ClearSpace

FIT | 13 March 2020

Le jury de la FIT a choisi de soutenir la start-up ClearSpace avec un prêt FIT Tech Seed de CHF 100’000. La start-up vaudoise développe un service d’élimination de satellites en panne en orbite basse.

La spin-off de l’EPFL Space Center (eSpace) s’est donné pour mission de répondre à la problématique des quelques 3’000 satellites en panne actuellement en orbite autour de la Terre. Avec l’explosion du nombre de satellites de petite taille, ClearSpace estime qu’en 2022, 800 satellites seront lancés par an et 100 à 200 satellites en panne seraient alors à désorbiter chaque année pour maintenir l’opération spatiale durable.

ClearSpace a ainsi développé un système de capture robotique utilisant un satellite chasseur, un set de senseurs et des algorithmes capables de situer l’objet à capturer et déterminer plusieurs de ses paramètres (distance, orientation, rotations et vitesses relatives). Le système peut ensuite naviguer et effectuer la capture de façon semi-autonome.

Fondée par Luc Piguet (CEO), Muriel Richard (Tech Lead) et Catherine Johnson (Design), ClearSpace regroupe au sein de son équipe et de son board des compétences issues de l’EPFL et de l’ECAL, Stanford, Caltech, l’Agence Spatiale Européenne et du Centre National d’Etudes Spatiales, de l’agence spatiale Allemande ainsi que d’acteurs industriels tels que RUAG, SSTL, Airbus ou Thales Aliena Space.

Egalement soutenue par ESA BIC Switzerland et InnoSuisse, ClearSpace prévoit de finaliser le design du chasseur et de continuer le développement de ses systèmes pour démontrer une première capture et désorbitage dans le cadre d’une mission ESA (European Space Agency) gagnée par l’entreprise en 2019.

Le prêt Seed de la FIT contribuera donc à l’avancée du projet et à négocier la première levée de fonds substantielle de ClearSpace.

http://clearspace.today

Contact
Luc Piguet
luc@clearspace.today