La FIT octroie 2 soutiens FIT Digital aux start-up vaudoises KITRO (prêt FIT Digital Seed de CHF 50’000) et Ouay (bourse FIT Digital Grant de CHF 20’000)

FIT | 10 April 2019

KITRO et Ouay ont reçu le soutien financier de FIT Digital. Lancé en mai 2018, le nouveau programme de la FIT vise à soutenir financièrement les entrepreneurs dans le domaine du digital, qui ne sont pas forcément rattachés à une université. En particulier, il aide les projets dont le modèle d’affaires est innovant et qui est basé sur des technologies numériques.

KITRO : réduire le gaspillage alimentaire

Des millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque jour dans le monde. Cette situation contribue non seulement à renforcer la pauvreté mais aussi à alimenter le changement climatique, dans la mesure où la production et l’élimination de toute cette nourriture génère des gaz à effet de serre. Il n’est donc pas surprenant que la réduction du gaspillage alimentaire soit l’un des objectifs de développement durable des Nations Unies à l’horizon 2030 : réduire de moitié le gaspillage alimentaire. La start-up KITRO, créée par deux diplômées de l’EHL, Anastasia Hofmann et Naomi Mackenzie, a mis au point un dispositif intelligent pour nous rapprocher de cet objectif.

En collaboration avec des ingénieurs de l’ETH Zurich et de l’EPFL, les deux co-fondatrices ont développé un appareil qui s’adapte aux poubelles existantes et qui mesure et suit automatiquement la quantité de nourriture jetée. Les managers reçoivent des rapports réguliers sur le gaspillage alimentaire de leur entreprise, leur indiquant où ils peuvent réduire leurs coûts pour un impact maximal.

Le prêt FIT Digital Seed obtenu par la FIT va aider KITRO à financer son lancement sur le marché et sa croissance. La jeune pousse est également soutenue par Innovaud au travers de ses outils et partenaires de coaching.

www.kitro.ch

Contact:
Anastasia Hofmann, co-fondatrice
anastasia.hofmann@kitro.ch

Les images de Kitro


Ouay : vers plus d’autonomie pour les personnes âgées

Fondée en 2019 par deux étudiants de la HE-ARC et de l’EPFL, la start-up Ouay développe une plateforme permettant de connecter les aînés avec leurs proches, les services d’aide à domicile et les EMS. L’objectif du projet est de donner plus d’autonomie, de sécurité et de joie de vivre aux personnes âgées et à leur entourage. Le système de Ouay comprend un appareil d’interaction vocale et une application mobile pour faciliter la communication.

Plus qu’un simple assistant vocal, Ouay est au service des personnes âgées, au cœur de leur quotidien. Le système peut donner l’alerte en situation d’urgence. Il est également utile à ses utilisateurs afin qu’ils puissent donner des instructions sur leurs choix et leur programme de la journée dans leur environnement proche (par exemple, en EMS). Enfin, il peut suivre les activités quotidiennes d’un utilisateur et détecter des anomalies dans ses habitudes, ce qui permet de prévenir les accidents et de réduire le stress des personnes concernées.

La bourse FIT Digital Grant permettra à Ouay de financer son développement et d’affiner son modèle d’affaires. Fin 2019, la jeune pousse mettra son produit à disposition de personnes âgées, via un partenariat avec des services de soins à domicile. Une mise sur le marché est prévue en 2020.

Contact:
Loïc Rochat, co-fondateur Ouay
loic.rochat@ouay.ch

Les photos de Ouay