FLOWBONE REÇOIT UN PRÊT TECH SEED D’UNE VALEUR DE 100’000 CHF POUR PRÉVENIR LES FRACTURES DE LA HANCHE

FIT | 20 September 2021

Fondée en 2020, l’entreprise flowbone a développé un gel bioactif pour le traitement local de l’ostéoporose, une maladie fragilisant les os. Directement injecté dans les zones à traiter, le gel permet de restaurer la force de l’os et de prévenir les fractures en quelques semaines. Grâce au prêt Tech Seed de 100’000 CHF de la FIT, flowbone pourra acquérir du matériel de production afin de poursuivre le développement de l’entreprise.

Chaque année, ce sont quelques deux millions de fractures de la hanche qui surviennent chez des patients ostéoporotiques et causent des dommages dramatiques aux victimes. Au cours de la première année suivant le diagnostic, 20% des individus succombant aux blessures et la moitié des survivants ne pourra plus jamais remarcher sans aide. Aujourd’hui, les médecins manquent de solutions rapides, car les médicaments anti-ostéoporotiques agissent lentement et sont peu efficaces pour les fractures aux hanches.

Afin de renforcer les os ostéoporotiques et de fournir une solution à action rapide, flowbone a développé son propre biomatériau sous forme de gel. Le produit est directement injecté dans l’os du patient grâce à une procédure sous anesthésie locale. Cette solution est d’abord destinée à traiter l’ostéoporose des hanches car elle représente la zone la plus touchée par cette maladie. Une première fracture en engendre souvent d’autres, ce qui peut être anticipé grâce au gel bioactif, et ce procédé permet d’aider les patients à retrouver leur mobilité et leur indépendance dans un délai de quelques semaines.

Créée en juillet 2020, flowbone a été fondée par quatre alumni de l’EPFL : Ulrike Kettenberger, Valérie Malfroy Camine, Régis Gauderon ainsi que Dominique Pioletti, qui ont su convaincre et obtenir le soutien d’Eurostars, InnoSuisse, Venture Kick, du Canton de Vaud et EIT Health. flowbone a également reçu le prix PERL 2021 et a été nommé finaliste De Vigier. Avec son succès grandissant, la start-up vise les marchés des Etats-Unis et de l’Europe.

Les fonds provenant du prêt FIT Tech Seed d’une valeur de 100’000 CHF vont permettre à flowbone de développer sa production avec l’acquisition de nouveaux équipements. Actuellement, flowbone réalise des tests précliniques jusqu’à la fin de 2023 puis débutera les premiers essais sur l’homme. L’équipe de flowbone prépare en parallèle son dossier pour une levée de fonds Seed.

Images pour la presse

https://www.flowbone.com     

Contact :
Ulrike Kettenberger
CEO & co-fondatrice
ulrike.kettenberger@flowbone.com