Actualités

Prochains événements

Actualité des entreprises soutenues

Deux spin-off de l’EPFL innovantes remportent CHF 100’000 de la FIT

Les deux start-up de l’EPFL Darix et Zaphiro Technologies ont chacune obtenu un prêt seed de CHF 100’000 de la Fondation pour l’Innovation Technologique (FIT). Ce type de prêt est destiné aux jeunes pousses romandes prometteuses en phase de développement commercial. Depuis 1994, la FIT a apporté un soutien financier sous forme de prêts et de bourses à des projets innovants pour un montant total de 33 millions de francs. À ce jour, les start-up soutenues ont généré plus de 1000 emplois en Suisse.

CHF 100’000.- pour la start-up romande Eyeware

La start-up Eyeware a obtenu un prêt seed de CHF 100’000 de la Fondation pour l’Innovation Technologique (FIT). Ce type de prêt est destiné aux jeunes pousses romandes prometteuses en phase de développement commercial. Depuis 1994, la FIT a apporté un soutien financier sous forme de prêts et de bourses à des projets innovants pour un montant total de 33 millions de francs. À ce jour, les start-up soutenues ont créé plus de 1000 emplois en Suisse.

CHF 300’000.- pour 3 start-up romandes

Les start-up Quantum Integrity de Genève, MagneSys et Avalia Systems d’Yverdon-les-Bains, ont chacune obtenu un prêt seed de CHF 100’000 de la Fondation pour l’Innovation Technologique (FIT). Ce type de prêt est destiné aux jeunes pousses romandes prometteuses en phase de développement commercial. Depuis 1994, la FIT a apporté un soutien financier sous forme de prêts et de bourses à des projets innovants pour un montant total de 33 millions de francs. À ce jour, les start-up soutenues ont créé plus de 1000 emplois en Suisse.

Prêt accordé à Pryv

La Fondation pour l’innovation technologique (FIT) a accordé un prêt early d’un montant de CHF 400’000 à la start-up de l’EPFL Pryv et à sa technologie innovante de gestion des données personnelles et de santé à l’ère du numérique. Le prêt early est destiné aux jeunes entreprises en phase de développement commercial et de recherche d’investisseurs privés, basées dans le Canton de Vaud. Avec ce nouveau prêt, qui s’ajoute aux 195 autres donnés à des projets novateurs depuis 1994, la FIT poursuit sa mission de soutien aux start-up technologiques innovantes en Suisse romande. Les projets sélectionnés doivent avoir été réalisés en collaboration avec une université ou une Haute Ecole de Suisse occidentale.

Prêts accordés à Alogo Analysis et Viventis

Les start-up vaudoises Alogo Analysis SA et Viventis Microscopy ont obtenu un prêt seed de 100’000 francs chacune de la Fondation pour l’innovation technologique (FIT). Ce type de prêt sans intérêt est destiné à de jeunes pousses romandes prometteuses en phase de prototypage et de développement commercial. L’objectif de la FIT est d’apporter un soutien au développement de projets technologiques innovants. Ses appuis sont conditionnés à une collaboration des start-up avec une Haute Ecole de Suisse occidentale.

Prêt accordé à IRIS Industries

La start-up neuchâteloise IRIS Industries a obtenu un prêt seed de 100’000 francs auprès de la Fondation pour l’innovation technologique (FIT). Ce type de prêt sans intérêt est destiné à de jeunes entreprises de Suisse romande en phase de prototypage et de développement commercial. La FIT a comme objectif d’apporter un soutien au développement de projets technologiques innovants. Ses appuis sont conditionnés à une collaboration avec une Haute Ecole de Suisse occidentale.

Prêts accordés à Artmyn, Technis, Alfartec et Comphya

Artmyn et Technis ont obtenu un prêt early de 500’000 francs chacun de la Fondation pour l’innovation technologique (FIT). Ce type de prêt, avec intérêt et sans garantie personnelle, est destiné à une entreprise en phase de développement commercial en recherche d’investisseurs privés. L’entreprise doit être basée dans le canton de Vaud et avoir un à trois ans d’existence pour pouvoir demander un prêt FIT early.
Alfartec et Comphya ont obtenu un prêt seed de 100’000 francs chacun de la FIT. Ce type de prêt, sans intérêt, est destiné à de jeunes entreprises de Suisse romande, en phase de prototypage et de développement commercial du produit. La FIT a comme objectif d’apporter un soutien au développement de projets technologiques innovants. Ses appuis sont conditionnés à une collaboration avec une Haute Ecole de Suisse occidentale.

Prêt de 100’000 francs accordé à Picterra, Alver Golden Chlorella et SUN Bioscience

Picterra, Alver Golden Chlorella et SUN Bioscience ont obtenu un prêt seed de 100’000 francs chacun de la Fondation pour l’Innovation Technologique (FIT). Ce type de prêt, sans intérêt, est destiné à de jeunes entreprises de Suisse romande, en phase de prototypage et de développement commercial du produit. La FIT a comme objectif d’apporter un soutien au développement de projets technologiques innovants. Ses appuis sont conditionnés à une collaboration avec une Haute Ecole de Suisse occidentale.

Prêt de 500’000 francs accordé à Rheon Medical, ecoRobotix, Gamaya et Monito

Rheon Medical, Gamaya, ecoRobotix et Monito ont obtenu un prêt early de 500’000 francs chacun de la Fondation pour l’innovation technologique (FIT). Ce type de prêt, avec intérêt et sans garantie personnelle, est destiné à une entreprise en phase de développement commercial en recherche d’investisseurs privés. L’entreprise doit être basée dans le canton de Vaud et avoir un à trois ans d’existence pour pouvoir demander un prêt FIT early. La FIT a comme objectif d’apporter un soutien au développement de projets technologiques innovants. Ses appuis sont conditionnés à une collaboration avec une Haute Ecole de Suisse occidentale.

Lambda Health System clôt son seed round de 750 kCHF

Lambda Health System SA, la spin-off du CHUV et de la HEIG-VD vient de clore avec succès son seed round grâce à différents Business Angels, investisseurs privés et un partenaire industriel. La société peut maintenant se concentrer sur le marquage CE et débuter la commercialisation de son premier appareil, le robot Lambda. Les premières ventes sont prévues pour l’année 2018.

ecoRobotix lève 3 millions pour produire son robot

La première phase de financement de la jeune entreprise ecoRobotix SA s’est terminée avec succès avec une levée de fonds de 3 millions de francs. Cet apport va lui permettre de passer à la phase de production et de vente de son robot désherbeur. Alliant haute technologie et robotique, ce véhicule agricole autonome s’attaque de manière ciblée aux mauvaises herbes des cultures en ligne.

Grâce à ses capteurs, sa caméra et son GPS, ce robot -qui fonctionne à l’énergie solaire- est capable de sprayer uniquement les herbes nuisibles dans les champs, réduisant drastiquement la dose de pesticides utilisée lors du désherbage des cultures -et de fait, les coûts pour l’agriculteur.

TOP100 2017

La Suisse, championne de l’innovation

Pour la septième fois, les 100 meilleures start-up suisses (TOP100_2017) ont été sélectionnées et recensées dans un classement publié par l’Institut für Jungunternehmen IFJ et PME Magazine. Parmi les entreprises sélectionnées, on retrouve 21 entreprises soutenues par la FIT.

Félicitations à L.E.S.S, Flyability, Mindmaze, Gamaya, BestMile, Lunaphore Technologies, Amal Therapeutics, Insolight, DEPsys, CombaGroup, ScanTrust, G-Therapeutics, DistalMotion, Cellestia Biotech, Biowatch, Akselos, Intento, Nanolive, Rovenso, Artmyn et Monito !