Autonomyo reçoit un prêt Tech Seed de 100’000 CHF pour son exosquelette connecté

FIT | 07 December 2021

Fondée en 2021, Autonomyo a développé un exosquelette doté de la technologie d’assistance au mouvement et connecté à une plateforme digitale permettant de suivre à distance la progression des patients. Le prêt Tech Seed octroyé par la Fondation pour l’Innovation Technologique (FIT) permettra à la startup de financer le développement du produit après son premier essai clinique en collaboration avec le CHUV.

Près de 60% des individus ayant subi un accident vasculaire cérébral (AVC) sortent de centre de rééducation avec des handicaps majeurs. Pendant longtemps, les médecins ont cru que la récupération cérébrale n’intervient que dans les premiers mois suivant l’accident. Néanmoins, il a été démontré que le cerveau peut réapprendre certaines tâches motrices et ce, des années après qu’un AVC ait eu lieu. Ce réapprentissage est long et fastidieux car les patients nécessitent des mois d’exercices quotidiens pour récupérer leurs capacités motrices. Dans un contexte où les séjours hospitaliers sont très coûteux, les compagnies d’assurance ne prennent souvent pas en charge les séjours prolongés et par conséquent, les patients ne bénéficient pas d’une prise en charge suffisante pour récupérer leurs capacités motrices.

Pour lutter contre le handicap moteur, Autonomyo combine un entraînement intensif pendant le séjour hospitalier avec une rééducation continue à domicile. Pour ce faire, la startup a développé un exosquelette connecté à une plateforme d’entraînement digitale permettant aux thérapeutes de surveiller les patients à distance et ainsi garantir un suivi optimal. Par le biais de capteurs, l’exosquelette s’ajuste aux capacités du patient et fournit une assistance au mouvement adaptée pour améliorer et accélérer sa guérison. Dotée de la technologie de l’intelligence artificielle, la plateforme digitale fournit des suggestions d’entraînements aux patients en fonction des progrès réalisés. Afin de protéger sa technologie unique, deux brevets aux USA et en Europe ont été déposés en partenariat avec l’EPFL.

Les deux co-fondateurs d’Autonomyo – Fabian Bischof et Dr Amalric Ortlieb – bénéficient d’une étroite collaboration avec l’EPFL et le CHUV (Dr Mohamed Bouri, Prof. Andrea Serino, MED Stefano Carda), ainsi que d’associations de patients contre les maladies musculaires ASRIMM, FSRMM et la société suisse de la SEP. Le premier test clinique va être finalisé dès le début de l’année 2022.

Grâce au prêt Tech Seed octroyé par la FIT, Autonomyo pourra affiner sa solution en se basant sur les retours des utilisateurs et proposer un support digital englobant les besoins des patients, des thérapeutes et des centres de rééducation. D’ici 2022, Autonomyo souhaite ainsi finaliser sa solution en affinant les besoins de sa plateforme digitale et de son exosquelette. Dès 2023, la startup espère commercialiser sa solution en Suisse et en Europe.

https://fr.autonomyo.ch

Images pour la presse

 

Contact :
Fabian Bischof
Co-fondateur