500’000 CHF en faveur de Swiss Motion Technologies et sa technologie de pointe visant à améliorer la mobilité des personnes invalides

FIT | 01 June 2021

10 millions. C’est l’estimation du nombre de personnes amputées de la jambe au niveau mondial, avec près de 100’000 nouvelles amputations d’un membre majeur chaque année. Des chiffres astronomiques, choquants, qui cachent une autre réalité : celle des prothèses inconfortables, peu adaptées, et très chères si l’on souhaite avoir du sur-mesure. Aujourd’hui, la start-up Swiss Motion Technologies compte bien pallier à cela grâce à sa solution automatisée de production, permettant de créer des doublures parfaitement adaptées à chaque patient. Avec le prêt de 500’000 CHF octroyé par la FIT, Swiss Motion Technologies va pouvoir aller encore plus loin dans le développement de cette technologie unique.

Les prothèses sont destinées à redonner aux patients amputés tout ou partie de leur mobilité. Oui mais voilà, lorsque celles-ci ne sont pas adaptées, l’objectif ne peut être atteint. La faute à la doublure, une chaussette en silicone portée entre la jambe et la coque dure dans laquelle le patient insère son membre résiduel. Une interface indispensable qui permet d’amortir les chocs de la marche et de répartir la pression sur la surface du membre. Mais aujourd’hui, ce sont près de 90 % des patients qui sont équipés de prothèses intégrant des doublures non optimales, entravant leur mobilité et limitant leur liberté individuelle.

Pourquoi ? Car les grandes entreprises orthopédiques préfèrent produire des doublures en silicone “taille unique” pour faciliter les process d’un matériau très complexe à utiliser.

Swiss Motion Technologies a donc décidé de s’attaquer à ce problème via une technologie de pointe totalement inédite basée sur un scanner 3D. Les données capturées par le scanner sont transmises dans une imprimante 3D pour produire un manchon en silicone sur la mesure exacte du patient. Le scanner 3D fonctionne sur iPad et via une application iOS “Your Liner” préinstallée, incluant des instructions complètes permettant aux professionnels du secteur médical de commander ensuite des doublures dès qu’ils le souhaitent. Grâce à cette innovation, la start-up souhaite ainsi offrir aux techniciens prothésistes une méthode sans précédent pour équiper leurs patients en s’affranchissant des limitations actuelles en termes de coûts ou d’efforts. De plus en plus de patients bénéficieront ainsi du confort accru et de l’amélioration de la mobilité apportée par une doublure sur mesure, de haute qualité.

À plus grande échelle, ce procédé permettra d’adapter le silicone à n’importe quelle partie du corps humain.

Kevin Mamalis (CTO), Alexandre Grillon (CEO) et Clément Gabry (COO), les trois fondateurs de de Swiss Motion Technologies, sont tous diplômés d’universités suisses d’ingénierie et ont suivi des parcours professionnels très différents leur ayant permis de développer des compétences complémentaires.

La start-up a obtenu de nombreux soutiens, notamment de la FIT à deux reprises -complétés aujourd’hui par le prêt Tech Growth de 500’000 CHF – mais également de VentureKick, Genilem, ou encore HES-SO innovation prize pour ne citer qu’eux.

Ce nouveau prêt Tech Growth de 500’000 CHF octroyé par la FIT va permettre à Swiss Motion Technologies de recruter des développeurs, d’acheter des machines de production, de déposer des brevets et d’avancer sur la R&D, ou encore de financer des bureaux.

https://www.motiontech.ch                    Images pour la presse

Contact

Alexandre Grillon, co-fondateur / alexandre@motiontech.ch